Développement personnel : Autosuggestion et méthode Coué

Histoire de la méthode Coué

L’origine de la méthode Coué remonte au début du XXe siècle lorsqu’un pharmacien français, Émile Coué (1857-1926) découvre avec ses patients le pouvoir de l’autosuggestion positive. Cette méthode consiste à se répéter des phrases positives dans le but d’améliorer son quotidien et son bien-être. Ainsi, un patient qui a espoir en sa guérison guérira plus vite qu’un patient persuadé qu’il n’ira jamais mieux. Il s’agit tout compte fait de l’effet placebo dont Emile Coué est l’initiateur et le concepteur. Aujourd’hui, la méthode Coué tient une place importante dans les programmes de développement personnel et dans la psychologie positive.

Lois et postulats de la méthode Coué

Les 2 postulats de Coué

  1. Toute pensée que nous avons en tête
    et qui occupent notre esprit devient réalité et a tendance à se transformer en acte (dans la limite du raisonnable évidemment 😉 ).
  2. Contrairement à ce que l’on nous répète, ce n’est pas uniquement notre volonté qui nous fait agir, mais notre imagination (être inconscient). En effet, s’il nous arrive souvent de faire ce que nous voulons, c’est que nous pensons en même temps que nous le pouvons.

Les 5 lois de Coué

  1. La première faculté de l’homme est l’imagination.
  2. Quand il y a lutte entre l’imagination et la volonté, c’est toujours l’imagination qui l’emporte sans aucune exception.

  3. Dans le conflit entre la volonté et l’imagination, la force de l’imagination est en raison directe du carré de la volonté.

  4. Lorsque la volonté et l’imagination sont en accord, l’une ne s’ajoute pas à l’autre, mais l’une se multiplie à l’autre.
  5. L’imagination peut être conduite.

Principes de l’autosuggestion

L’autosuggestion, comme la définit Emile Coué est “l’implantation d’une idée en soi-même, par soi-même”. Pour arriver à faire de l’autosuggestion, il faut tout d’abord comprendre le rôle que jouent notre imagination et notre subconscient. Ce dernier est à l’origine de nos états physiques et émotionnels et c’est par notre imagination que nous pouvons communiquer avec lui.

En réalité nous pratiquons déja l’autosuggestion de manière inconsciente mais le plus souvent de manière négative. Les représentations et hypothèses négatives que nous imaginons quotidiennement s’implantent en nous sans que nous le demandions. Celles ci sont néfastes et nuisibles pour notre bien-être émotionnel et donc physiqueEn effet, les phrases telles que “Je n’en suis pas capable”, “J’e n’ai jamais le temps”, ou encore “Je n’ai pas confiance en moi” nous programment tel des prédictions vers l’échec ou le mal-être. Il est alors important de prendre conscience que nous avons également la liberté et la possibilité de positiver, d’imaginer le possible et le bon.

En effet, l’imagination joue un rôle majeur dans la réussite d’un projet et dans l’atteinte d’un objectif bien précis. La volonté seule ne suffit pas toujours contrairement à ce que dit le vieil adage “Quand on veut, on peut”. Un insomniaque veut dormir comme un malade souhaite guérir, mais la volonté à elle seule ne suffit pas. Il ne s’agit pas de simplement vouloir dormir ou guérir mais de s’imaginer s’endormir et de se réveiller en pleine forme et de s’imaginer guéri et en bonne santé.

 

La méthode Coué en pratique

La méthode Coué consiste simplement à se répéter machinalement et à de nombreuses reprises une affirmation positive. Il s’agit de formuler précisément et positivement une autosuggestion après avoir défini clairement l’objectif que nous souhaitons atteindre. Cela consiste à s’implanter une idée en tête par l’utilisation de mots et de phrases positives et motivantes. Cette autosuggestion doit être répétée plusieurs fois de suite mais également plusieurs fois dans la journée pour que notre subconscient l’enregistre. C’est finalement très simple et à la portée de tous. Combattons nos représentations négatives en les remplaçant par des mantras motivants, positifs et qui nous poussent à atteindre nos objectifs !

Tous les matins au réveil, et tous les soirs aussitôt au lit, Émile Coué préconise de fermer les yeux et de répéter assez haut pour que l’on puisse entendre ses propres paroles, la phrase suivante :

“Tous les jours, à tout point de vue, je vais de mieux en mieux.”

Il s’agit de faire cette autosuggestion de façon simple, enfantine et machinale. Il est important de répéter la formule une vingtaine de fois pour arriver à la faire pénétrer mécaniquement dans inconscient par l’oreille. Lorsque cette formule est ancrée en nous, elle peut agir, magique 🙂
Suivre cette méthode est aussi bien préventive que curative. Voici d’autres exemples d’autosuggestions positives à précéder d’une des formules « De jour en jour » ou « À partir de maintenant » :

« Je dors d’un sommeil profond et réparateur et me réveille en pleine forme »

« Je suis en harmonie avec toutes les cellules de mon corps »

« Je suis en sécurité et en excellente santé »

« J’ai de plus en plus d’énergie, ma forme s’améliore »

 

 » J’ai confiance en moi et en mes capacités »

 » Je m’aime et je m’accepte comme je suis »

 » J’ai confiance en la vie et je suis ouverte à ce qu’elle m’apporte »

 » J’ose exprimer mes sentiments librement »

 

Connaissez vous la Méthode Coué ? La pratiquez vous régulièrement ?

Restons en contact

Inscris toi à la newsletter You Make Me Bloom !

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*