Les bienfaits de l’urucum pour la peau et le bronzage

Lors des préparatifs de mon roadtrip en Asie, j’avais décidé d’entreprendre une cure d’urucum, plante réputée pour préparer la peau en douceur au soleil, la protéger de ses effets néfastes et prolonger le bronzage. Ayant une peau fine et sensible, j’ai décidé de mettre toutes les chances de mon côté pour ne pas me transformer en homard dès les premiers jours… À moi le teint hâlé et doré cette année ! ( Je ne vous cache pas que ma peau était tout de même vanille fraise les premières semaines haha…) Sous forme de poudre ou de comprimés, ce super aliment venu d’Amérique du Sud est un véritable coup de pouce pour notre peau. Zoom sur les bienfaits de cette plante miracle…

Qu’est-ce que l’urucum ?

L’urucum (Bixa orellana), également appelé “rocouyer”, “roucou” ou “arbre à rouge à lèvre” est un arbuste des régions d’Amérique tropicale utilisé depuis très longtemps par les Indiens d’Amazonie pour se protéger du soleil et des moustiques. L’arbuste donne des petites fleurs roses qui une fois fécondées, se transforment en fruits. Ces fruits renferment de petites graines d’un rouge vif et intense qui une fois séchées sont réduites sous forme de poudre. La poudre d’urucum est alors utilisée comme colorant naturel pour colorer certains fromages type mimolette et cheddar (code européen E160b), actif cosmétique ou complément alimentaire.

 

Les bienfaits de l’urucum pour la peau et le bronzage

  • L’urucum est très riche en bêta-carotène (100 à 500 fois plus que la carotte), ce qui lui confère un haut pouvoir antioxydant pour protéger, hydrater et combattre le processus de vieillissement cellulaire de la peau contre les radicaux libres.
  • L’urucum est un excellent activateur et protecteur de bronzage car il stimule la production de mélanine et permet de protéger la peau des rayons UV et UV-A tout en lui donnant un léger hâle naturel.
  • Tout comme les graines de chia, l’urucum renferme d’intéressantes quantités de minéraux et d’oligo-éléments tels que le sélénium, le zinc, le magnésium ou le cuivre… Le zinc favorise les traitements de l’acné tandis que le magnésium aide à hydrater la peau et à la rendre moins sensible…

 

Comment utiliser l’urucum ?

Vous pouvez consommer l’urucum sous forme de compléments alimentaires. Je me suis personnellement tournée vers les comprimés de la marque Guayapi, jolie petite marque éthique dont les produits répondent aux exigences les plus fortes en termes de commerce équitable, de production biologique et de respect de la biodiversité et des hommes (certification Forest Garden Products, éthique Slow Food…).

Pour bénéficier un maximum de ses bienfaits, j’ai également concocté un petit soin solaire à base d’huiles végétales. La dose idéale d’urucum est de 10%. Pour réaliser un soin de 50ml j’utilise donc 5g de d’urucum. Voici la recette :

 

  • 5g de poudre d’urucum
  • 30 ml d’huile de carotte
  • 15 ml d’huile de noyau d’abricot
  • 5 ml d’huile de rose musquée
  • 5ml d’huile végétale d’avocat
  • 4 gouttes d’huile essentielle de carotte
  • Vitamine E : 4 gouttes

Verser la totalité des ingrédients dans un bol puis bien mélanger. Laisser la poudre macérer dans la préparation environ une semaine à l’abri de l’air et de la lumière en mélangeant de temps temps. Filtrer ensuite le mélange à l’aide d’un filtre à café, d’une étamine ou d’un linge propre et transférer le soin dans un flacon adapté.

 

Connaissez vous ou consommez-vous de l’urucum ?
Pour ma part, cette plante fera désormais de ma routine pour l’été !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*